DAME DE GAVRINIS
 Au coeur du golf du Morbihan (Bretagne, France), ce monument de 3 500 ans avant J.C. constitue le mégalithique à l'époque du néolithique. L'artiste revisite cette forme et  l'interprète comme un état vibratoire de la femme déesse avant la forme.
Matière: Composite minéral
Finition : Pierre
H:35cm, L:22cm,
P:12 cm

 
ATLANTE

Mythe  ou réalité?

La plupart des archéologues pensent que l’Atlantide n’a jamais existé et que Platon l’a imaginé pour rappeler aux hommes que leurs civilisations sont fragiles. L’interprétation de Christine, nous amène à une réflexion du devenir de l’homme au travers de sa création « Atlante » ou chacun pourrait y construite sa propre vision du devenir de l’homme avec une perceptive sereine et positive. Entre l’humain et le dieu, « les bons génies » nous permettent d’aborder paisiblement notre futur.

Cet étrange portrait, d’ici ou d’ailleurs, du présent ou du futur, hors du temps, Homme ou Femme, peut-être ni l’un ni l’autre, veille sur nous avec sagesse et bien vaillance...

Matière: Composite minéral
Finition : Marbre
H:cm,
L:cm,
P: cm 

 
DORMEUSE DE MALTE

Cette sculpture est directement inspirée de la « sleeping lady »  trouvée dans une nécropole d’Hal Saflieni à Malte. Elle évoque l’art du néolithique avec ses hanches et épaules arrondies à excès. Christine invite chacun à retrouver la douceur, la sérénité, la générosité de la mère qui est toujours présente en chacun de nous, depuis la nuit des temps. La dormeuse de Malte entourée par « les bons génies » attend durant trois jours à la tombe ancienne que l’esprit l’enfante en incarnant une âme masculine dans ce corps en devenir.

 Matière: Composite minéral
Finition : Marbre
H:cm,
L:cm,
P: cm
 
OEIL D'HORUS




Matière: Composite minéral
Finition : Marbre
H:cm,
L:cm,
P: cm 

  

« Ulysse à la rencontre de la féminité et des quatre éléments »

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage … L’artiste Christine Spiteri, vous propose un voyage initiatique d’inspiration cycladique vers une quête intérieure. L’essentiel, n’est pas de parvenir au but mais réside dans le voyage lui-même. Qui comme Ulysse attaché au fil de la tisserande Pénélope, comme au fil d’Ariane ne perd pas le lien avec sa terre natale. Vingt ans d’errance, lui  permettent de côtoyer sa propre ambivalence entre sa masculinité et sa féminité en miroir avec son double Pénélope. Cheminant vers l’inconnu, à la rencontre de son être profond, le héros affronte les éléments, ses propres démons pour affirmer sa masculinité et découvrir sa part de féminité  au contact de Pénélope, Circé, Calypso et Nausicaa. La transformation s’opère vers une métamorphose des corps, physique, mental, spirituel et émotionnel, une alchimie intérieure  apporte un équilibre parfait au quatre éléments et permet à l’homme dépouillé du superflu de rentrer à Ithaque rempli d’un fécond retour sur lui-même.

 Matière: Composite minéral
Finition : Marbre
H:cm,
L:cm,
P: cm